Délégués pays du Haut Conseil des Togolais de l’Extérieur (HCTE)

Délégués pays du Haut Conseil des Togolais de l’Extérieur (HCTE)

COMMUNIQUE

 L’Ambassade de la République Togolaise en France informe les membres de la Diaspora togolaise et les responsables des associations ou des communautés togolaises, ainsi que toutes autres associations œuvrant en direction du Togo que, suite à l’installation des Délégués pays du Haut Conseil des Togolais de l’Extérieur (HCTE), lors du Forum « HCTE – Réussites Diaspora », qui s’est tenu les 28 et 29 novembre 2019 à Lomé, le bureau du HCTE se compose comme suit :

  • ATITSO Kodzovi, Délégué pays Côte d’Ivoire, Président ;
  • DEVOTSU Komi, Délégué pays Kenya, Vice-président Afrique ;
  • AMAH Kpatcha, Délégué pays Etats-Unis d’Amérique, Vice-président Amérique ;
  • MAGLO Komi, Délégué pays Japon, Vice-président Asie-Océanie ;
  • SANOUSSI Abdoul Rahimy Kag, Délégué pays France, Vice-président Europe, porte parole du HCTE.

Par ailleurs, l’Ambassade de la République Togolaise en France rappelle ci-après, les noms et coordonnées des Délégués pays élus dans sa juridiction :

 

PAYS

 

NOM & PRÉNOMS

 

TÉLÉPHONE

 

E-MAIL

 

Espagne

 

M. KLEVO Koudjo Mawuli

 

+34643068223

 

mawuliklevo@gmail.com

 

France

 

M. TOULABO Koffi

 

+33619724221

 

koffitoulabo@yahoo.fr

 

France

 

M. SANOUSSI A. R. Kag

 

+33620610119

 

kagsanoussi@yahoo.fr

 

France

 

Mme QUASHIE Akouvi A. Pulchérie

 

+33605488777

 

pulcheriequashie@gmail.com

 

Italie

 

Mme KILIMOU Pyalo Magnoudewa

 

+393891859578

 

magnoufa@yahoo.fr

 

Italie

 

M. APENYOWU Kodjovi Dodji

 

+393899205226

 

prosper1@hotmail.it

 

Portugal

 

M. ATCHRIMI Kossi

 

+351934685243

 

paulatchrimi2020@gmail.com

 

Aussi l’Ambassade de la République Togolaise en France voudrait-elle rappeler aux associations togolaises relevant des pays de sa juridiction que les personnes susmentionnées sont les Délégués pays légaux et légitimes du HCTE dans leurs circonscriptions respectives.

Fait à Paris, le 9 janvier 2020.

VŒUX DE S.E.M. L’AMBASSADEUR

VŒUX DE S.E.M. L’AMBASSADEUR

L’année 2019 a tiré sa révérence sur une note mitigée.

Certes, tous les pays ou toutes les régions du monde n’ont pas connu la même fortune durant cette année.

Des revendications sociales ou politiques ont marqué certains pays à des degrés divers.

Sous d’autres cieux, en revanche, ce sont des difficultés économiques qui ont mis à rude épreuve les efforts de gouvernance des Etats.

Ailleurs, encore, à l’instar de la région ouest-africaine, la révision de la carte des priorités par des gouvernements, aura été dictée par la prise en compte des défis sécuritaires engendrés par la montée en puissance des mouvements terroristes.

Somme toute, ces principaux ingrédients d’un contexte international complexe, n’ont pas permis l’atteinte des objectifs de croissance ça et là.

Le Togo, pour sa part, a tiré son épingle du jeu, en enregistrant des succès appréciables dans plusieurs domaines au cours de l’année 2019.

Le Togo s’est illustré, une fois encore, par sa stabilité dans une région ouest-africaine soumise à la pression grandissante du terrorisme.

Cette stabilité, le Togo la doit au professionnalisme de ses forces de défense et de sécurité. Mais en amont, la clairvoyance des dirigeants togolais, qui ne lésinent aucunement sur les moyens en matière sécuritaire, aura été la clé de voûte du succès.

Dans ce combat contre le terrorisme, il est plus que nécessaire de doter les forces de défense et de sécurité de moyens adéquats pour leur permettre de jouer efficacement leur rôle, en vue de la sauvegarde de la paix indispensable au développement du pays.

D’où, également, la nécessité pour tous les citoyens de redoubler de vigilance dans ce contexte de lutte contre le terrorisme.

Sur le plan de la politique intérieure, le Gouvernement togolais a maintenu un dialogue permanent avec le monde du travail ; ce qui a restauré la confiance entre les deux parties, minimisant ainsi les  mouvements sociaux durant l’année 2019 au Togo.

Toujours au plan politique, et dans le cadre d’une communalisation intégrale, l’année 2019 a été marquée au Togo par la tenue d’élections municipales. Ces élections ont permis au final d’élire des maires à la tête des 117 communes du pays.

Il convient de rappeler que les élections locales de 2019 sont intervenues un peu plus de trois décennies après les dernières municipales tenues en 1987.

La nouvelle architecture politique du Togo participe ainsi de la vitalité démocratique locale, et permet aussi de mieux prendre en charge les questions de développement à la base.

L’histoire retiendra également que c’est en 2019, plus précisément les 13 et 14 juin, que s’est tenu à Lomé, au Togo, le premier Forum économique Togo-Union Européenne.

Cet important rendez-vous économique, premier du genre au Togo, a connu un succès au-delà des espérances. Il a en effet permis d’attirer de nouveaux investissements directs étrangers (IDE) au Togo, dans le cadre de la mise en œuvre du Plan National de Développement (PND) 2018-2022, sur lequel reposent de grands espoirs pour le développement du pays.

Au cours de l’année écoulée, plusieurs actes du gouvernement ont confirmé cette volonté manifestée depuis quelques temps par les plus hautes Autorités togolaises, d’associer étroitement les compatriotes de l’extérieur à l’œuvre de construction de la mère patrie.

Ces actes vont, par exemple, de l’ouverture de consultations en vue de la mise en place d’un Fonds d’investissement des Togolais de l’extérieur (FITEX), au recensement électoral organisé du 29 novembre au  2 décembre 2019 dans les missions diplomatiques du Togo, pour la participation des compatriotes de l’extérieur aux élections nationales, en passant par la structuration de la Diaspora togolaise à travers le Haut Conseil des Togolais de l’Extérieur (HCTE), dont les Délégués, élus à l’issue d’un laborieux processus, ont été officiellement installés lors du Forum HCTE-Réussites diaspora, tenu les 28 et 29 novembre 2019 à Lomé.

Ces compétences nationales également nourries aux sources extérieures, qui composent les 77 Délégués du HCTE, sont désormais engagées à apporter leurs contributions multiformes à la vie de la nation togolaise.

Il faut noter que les actions du Gouvernement togolais au cours de l’année 2019 ont été soutenues par une dynamique de réformes multisectorielles, qui justifient l’important bond de 40 places que le Togo a réalisé dans le classement Doing Business 2020 de la Banque mondiale, faisant passer le Togo du 136ème rang mondial au 97ème en une année.

Tous ces succès enregistrés par le Togo en 2019 sont de nature à conforter l’optimisme chez les Togolaises et Togolais sur d’autres progrès que doit légitimement espérer la nation togolaise en 2020 ; tant la dynamique de réformes devra être maintenue au cours de la nouvelle année par le Gouvernement, sous l’impulsion du Président de la République, Son Excellence Monsieur Faure Essozimna GNASSINGBE.

Bonne et Heureuse Année 2020 à toutes et à tous !

Dieu bénisse le Togo !