L’Ambassadeur du Togo en France rend hommage à Jean GUILLEMARD

L’Ambassadeur du Togo en France rend hommage à Jean GUILLEMARD

L’Ambassadeur du Togo en France rend hommage à Jean GUILLEMARD

 

Le 11 novembre 2018, S.E.M. Calixte Batossie MADJOULBA, Ambassadeur du Togo en France, a participé à Héric (Loire-Atlantique), à la commémoration du centenaire de l’armistice.

 

Dans cette commune de l’ouest de la France, la commémoration de la fin  de la première guerre mondiale a revêtu un caractère spécial, car la commune a tout particulièrement honoré la mémoire de l’un de ses fils, le Sous-lieutenant Jean GUILLEMARD, tombé au front le 22 août 1914 au Togo,                 lors de la bataille de Chra (Wahala).

Une plaque à la mémoire du Sous-lieutenant français a été dévoilée ce 11 novembre 2018, et une rue porte désormais son nom à Héric.

Il faut noter que Lomé, la capitale togolaise, affichait une rue GUILLEMARD (aujourd’hui rue KOKETI) jusqu’à l’indépendance du pays en 1960, et que la même cérémonie d’hommage réunit, chaque 11 novembre, Officiels français et togolais au Mémorial de Wahala.

L’Ambassadeur du Togo avait à ses côtés Monsieur Patrice LERAY, Maire d’Héric, les élus locaux, le Lieutenant-colonel Sébastien JOZAN, Chef du bureau préparation à l’engagement – Centre du partenariat militaire opérationnel – à l’État-major de spécialisation de l’outre-mer et de l’étranger (EMSOME), ainsi que plusieurs invités.

DSC_0021

 

Fait à Paris le 12 novembre 2018

Présentation des Lettres de créance en Andorre

COMMUNIQUE DE PRESSE

 

Son Excellence Monsieur Calixte Batossie MADJOULBA, Ambassadeur du Togo en France, a présenté, le 6 novembre 2018, à La Seu d’Urgell, ses Lettres de créance au Coprince Episcopal d’Andorre,  Son Excellence Monseigneur Joan Enric Vives SICILIA.

Cette cérémonie intervient près d’un an après l’établissement des relations diplomatiques entre les deux pays, le 21 novembre 2017, par la signature d’un Protocole d’Accord à Paris.

La nomination de l’Ambassadeur togolais en Principauté d’Andorre, avec résidence à Paris, servira de tremplin à l’approfondissement des consultations entre les deux pays, particulièrement dans le cadre multilatéral par le biais de l’Organisation Internationale de Francophonie (OIF).

Lors de l’entretien entre le Coprince Episcopal et l’Ambassadeur togolais, les deux Parties ont réitéré leur volonté commune d’œuvrer davantage  au raffermissement de l’amitié et de la coopération entre leurs deux Etats.

Le Gouvernement togolais ayant fait de l’éducation son cheval de bataille dans la construction d’une nation épanouie, cette thématique recueille la même attention auprès des Autorités andorranes, qui ont choisi comme thème : « Education pour la citoyenneté démocratique » durant la présidence du Conseil de l’Europe assurée par le pays de 2012 à 2013. Les dirigeants des deux pays sont donc convaincus que l’éducation reste la base de tout développement.

La santé, la lutte contre les changements climatiques et le développement du tourisme constituent également les domaines d’intérêts mutuels  dans lesquels le Togo et la Principauté d’Andorre pourraient partager leurs expériences.

 

Fait à Paris, le 7 novembre 2018